Le point sur la RSE : Qu’est-ce qui stimule la responsabilité sociale des entreprises?

Vous trouverez ci-dessous une liste des six principales tendances qui sont peut-être déjà en cours dans votre marché et qui stimulent la responsabilité sociale des entreprises (RSE) dans la construction et d’autres secteurs. Ces tendances ne sont peut-être pas toutes pertinentes, mais en parcourant cette liste, identifiez celles qui pourraient être importantes à la réussite de votre entreprise au cours des prochaines années. N’importe laquelle de ces tendances pourrait devenir des risques ou des occasions pour votre entreprise—traçant la voie vers de futurs avantages si elles peuvent être identifiées dans vos améliorations en matière de RSE. Les chefs de file de l’industrie et nos parties prenantes affirment qu’il convient de porter attention à ces tendances—et de prendre les devants!

Demande des clients

Il y a une demande accrue pour des projets plus écologiques et plus socialement responsables de la part des clients, notamment les municipalités et d’autres organisations du secteur public.

  • Les choses évoluent. La société entrera dans le rang et si vous ne faites pas partie du mouvement, les clients ne vous appelleront pas. Très bientôt, la RSE
    sera un motif de disqualification si vous n’avez pas emboîté le pas dans la voie de la RSE. (représentant de l’industrie)
  • En tant qu’acheteurs, nous croyons que, si une entreprise a un bon bilan dans le domaine de la RSE, il s’agit d’une entreprise bien gérée et qu’elle peut nous aider à atteindre nos objectifs de RSE, comme la sécurité, la mobilisation des Autochtones et la gestion des GES (acheteur du secteur privé)

Attentes de la collectivité et du public

Il y a des attentes croissantes de la part des collectivités et du public en général pour que les entreprises contribuent aux avantages sociaux et communautaires. Comme la construction est très visible au public, ces attentes sont d’autant plus importantes.

  • La RSE est une pratique d’affaires établie. De plus en plus d’entreprises et de secteurs industriels adoptent des pratiques de RSE et les améliorent, et ce faisant, ils créent des attentes à l’égard du secteur de la construction. La RSE devient une réalité. (représentant de l’industrie)

Main-d’oeuvre changeante

Les pénuries de main-d’oeuvre et les employés de la génération Y exerceront des pressions qui obligeront les entreprises à améliorer leurs pratiques de RSE afin d’attirer, de retenir et de mobiliser les employés.

  • Nous trouvons qu’il y a beaucoup de volonté et de désir pour la RSE, surtout parmi nos employés de la génération Y. (représentant de l’industrie)
  •  Il y a une tendance à diversifier la main-d’oeuvre, à embaucher des femmes et des immigrants. (représentant de l’industrie)
  • Il y a de fortes pressions pour se préparer à une main-d’oeuvre vieillissante, créant ainsi des occasions d’embaucher des apprentis. (représentant de l’industrie)

Bâtiments écologiques

La pénétration des bâtiments durables sur le marché canadien a augmenté au cours de la dernière décennie et la tendance continuera vraisemblablement dans cette voie. Les nouvelles recherches qui établissent un lien entre la conception des bureaux et la santé, le bien-être et la productivité des employés sont susceptibles de stimuler l’intérêt pour les bâtiments sains dans l’avenir.

  • Il y a une demande accrue pour des édifices écologiques dans notre portefeuille, que ce soit LEED ou BOMA. (acheteur du secteur privé)
  • Un bon pourcentage de nos édifices ont obtenu une certification selon une norme reconnue; les fonds de pension ont tendance à tenir compte de ces certifications et à y voir des avantages en termes de qualité de locataires qu’ils peuvent attirer et des coûts d’exploitation à long terme; je vois cela comme une tendance qui continuera de prendre de l’ampleur. (investisseur)

Changements climatiques

Les changements climatiques et la transition vers une économie faible en carbone sont susceptibles d’accroître les impacts physiques, réglementaires et de marque.

  • Il y a beaucoup d’énergie grise dans les matériaux utilisés dans la construction; l’accent sera mis sur la façon de réduire et de minimiser le carbone dans les
    matériaux. (représentant de l’industrie)
  • Le gouvernement fédéral exigera une reddition de comptes plus rigoureuse en matière de rendement énergétique et d’émissions dans le secteur de la construction; si les normes de construction du gouvernement ne font pas assez pour régler des enjeux communautaires plus importants, cela pourrait s’avérer un « levier ». (investisseur)
  • Je peux voir que certaines pratiques deviendront des enjeux dans les appels d’offres, par exemple une exigence d’avoir de l’équipement et du matériel à haut rendement énergétique. (représentant de l’industrie)

Législation et réglementation

Les changements aux codes du bâtiment et aux arrêtés municipaux au cours de la prochaine décennie sont susceptibles d’accroître les normes environnementales et de sécurité et d’améliorer les impacts sociaux et environnementaux de la construction.

  • Le gouvernement évaluera probablement les avantages communautaires ou retombées locales dans l’avenir et imposera des normes écologiques sur l’industrie. (acheteur du secteur public)
  • Au fur et à mesure que les gouvernements provinciaux mettront à jour leurs plans d’action en matière de changements climatiques pour tenir compte des engagements climatiques du gouvernement fédéral, ils s’attendront à des performances améliorées de la part du secteur de la construction; les constructeurs devront commencer
    à faire un suivi, à mesurer et à établir des rapports pour leurs clients qui pourraient avoir à respecter des exigences réglementaires – cela pourrait avoir un
    effet d’entraînement sur les constructeurs (acheteur du secteur privé)

Pour en savoir plus, téléchargez La responsabilité sociale des entreprises (RSE) dans le secteur canadien de la construction : Un guide pratique en matière de RSE à la section des membres.