Mandats – Groupe de travail consultatif sur l’industrie de la construction comme employeur de choix

Nom officiel
Groupe de travail consultatif sur l’industrie de la construction comme employeur de choix

 

Composition
Maximum de neuf membres; l’un d’eux exerce les fonctions de président.
Maximum de quatre membres de l’extérieur – c.-à-d. les non-membres de l’Association canadienne de la construction (ACC) peuvent occuper ce poste.
Agents de liaison : Mary Van Buren, présidente de l’ACC et Janet Slavin, vice-présidente de l’ACC, mise en valeur des membres

La majorité des membres du comité doivent être des membres de l’ACC, y compris les membres du conseil d’administration de l’ACC et les dirigeants d’association partenaire (DAP), qui représentent l’industrie et qui possèdent de l’expérience concrète en stratégie de diversité et d’inclusion. Ils ou leur entreprise doivent avoir fait preuve de leadership dans la promotion de la diversité ou doivent offrir un réseau ou des ressources pour examiner cette question. De plus, quatre personnes au plus de l’extérieur qui ne sont pas membres de l’ACC peuvent y siéger afin de combler les écarts de compétences et apporter une perspective externe. Plus particulièrement, le groupe de travail :

  • Ciblera les petites et moyennes entreprises;
  • Rétablira l’équilibre entre les grandes et petites collectivités;
  • Comprendra au moins un entrepreneur général, un entrepreneur spécialisé, un DAP et un représentant du Québec;
  • Sera versé en médias sociaux et marketing;
  • Saura comment mener des recherches et réaliser des sondages;
  • Aura des connaissances en ce qui a trait au recrutement et au maintien en poste des groupes sous-représentés;
  • Sera un ardent défenseur de la diversité et de l’inclusion.

Le groupe de travail sera un comité des opérations. Il conseillera la présidente de l’ACC et son personnel sur la stratégie et son avancement.

Les mises en candidature seront examinées par la présidente de l’ACC et la présidente du Conseil de l’ACC qui procéderont à la sélection finale.

Durée du mandat
Deux ans. Le groupe de travail commencera ses activités en décembre 2018 et les conclura en novembre 2020 ou avant cette date. Ses progrès seront examinés en juin 2019 et juin 2020.
En juin 2020, l’on déterminera s’il est nécessaire de prolonger les activités du groupe de travail et, dans un tel cas, de nouveaux mandats seront établis.

Fréquence des réunions
Pas plus de deux réunions face à face seront tenues par année dans un endroit central.
L’on effectuera un minimum de deux conférences téléphoniques par année.

 

But
Créer une stratégie exploitable et réalisable qui permettra à « l’industrie de la construction d’être un employeur de choix pouvant attirer une main-d’œuvre diversifiée et versée en technologie » :

  1. Fournir une analyse de rentabilité favorisant la diversité qui décrit les avantages qu’elle offre aux entreprises de la construction.
  2. Rehausser l’image de la construction comme employeur de choix en élaborant et diffusant un sondage de référence pour évaluer les perceptions actuelles.
  3. Donner une plus grande visibilité aux employeurs qui réussissent à promouvoir la diversité et l’inclusion.

 

Livrables de haut niveau

Rechercher des candidats et sélectionner les membres du groupe de travail Octobre 2018
Rencontrer le groupe de travail Décembre 2018
Mettre au point la stratégie globale, les évaluations, le plan de travail Janvier 2019
Mise en œuvre Février – Décembre 2018
Examen de l’état d’avancement Juin 2019
Examen de l’état d’avancement et mise au point du plan de travail Octobre 2019
Mise en œuvre Janvier – Décembre 2019
Examen de l’état d’avancement, du groupe de travail et des mandats Juin 2020
Examen de l’état d’avancement et mise au point du plan de travail Octobre 2020