L’ACC salue les initiatives du gouvernement en vue de rétablir la confiance des entreprises

OTTAWA, le 21 novembre 2018 – L’Association canadienne de la construction (ACC) salue les efforts du gouvernement en vue de rétablir la confiance des entreprises au Canada, comme le souligne la mise à jour économique de l’automne diffusée aujourd’hui. « L’ACC a réclamé le paiement rapide, un amortissement accéléré, des mesures de soutien pour attirer les groupes sous-représentés au secteur de la construction, ainsi qu’un financement accru pour l’innovation et l’infrastructure, a déclaré Mme Mary Van Buren, présidente de l’ACC. Ces engagements de la part du gouvernement sont essentiels afin de permettre aux entreprises de construction canadiennes d’être plus concurrentielles au Canada et sur la scène internationale. »

La construction est l’une des pierres angulaires de l’économie canadienne, employant 1,4 million de Canadiens et produisant 7 % du produit intérieur brut (PIB). L’industrie de la construction joue un rôle essentiel pour bâtir des collectivités solides et résilientes au Canada, reliant nos citoyens et nos entreprises.

Les annonces ci-dessous tirées de la mise à jour économique de l’automne revêtent une importance particulière pour les 20 000 entreprises membres de l’ACC :

Un amortissement accéléré pour le matériel et les machines améliorera la productivité

Plusieurs de nos entreprises investissent beaucoup dans les immobilisations, et un amortissement accéléré permettra de libérer des fonds importants que les entreprises pourront utiliser pour améliorer leur productivité en misant sur l’innovation, la technologie ou l’acquisition de machines et de matériel. Par ricochet, cela permettra aux entreprises d’être plus concurrentielles pour réaliser des projets d’envergure ou encore, d’exécuter un plus grand nombre de projets pour bâtir un meilleur Canada.

Des mesures pour régler les problèmes de paiement et de paperasse sont bien accueillies

L’engagement à présenter un projet de loi sur le paiement rapide démontre clairement que le gouvernement est à l’écoute des membres de l’industrie de la construction. Non seulement une telle loi aidera-t-elle à régler les problèmes de trésorerie des entreprises de construction, mais elle améliorera la productivité, générant ainsi plus de valeur pour l’économie canadienne.

L’intention du gouvernement de créer une culture visant à harmoniser les règlements, à réduire la paperasse et à donner suite aux recommandations du milieu des affaires représente une étape positive en vue de rétablir la confiance au Canada.

Du financement pour les entrepreneurs contribuera à accroître le bassin de talent

Confrontée à une main-d’œuvre vieillissante et à des départs à la retraite imminents, l’industrie de la construction fait face à un besoin de travailleurs spécialisés et habiles sur le plan technologique. « La construction évolue rapidement et utilise de nouvelles technologies pour réaliser les infrastructures de l’avenir », a précisé Mme Van Buren. Les fonds pour les femmes ainsi que les Autochtones, les nouveaux immigrants, les femmes entrepreneures, les apprentis et les travailleurs, aideront les entreprises à mieux appuyer la formation, le recrutement et la rétention de ce bassin de talent.

Un soutien pour l’innovation

Le financement accru accordé à l’innovation par le biais du Fonds stratégique pour l’innovation sera déterminant pour permettre à l’industrie de la construction, entre autres, de développer des solutions axées sur le changement climatique et la réduction des déchets.

Des infrastructures qui facilitent l’exportation

En plus des 180 milliards de dollars déjà affectés aux infrastructures, un nouvel engagement visant à investir dans les infrastructures canadiennes qui facilitent l’exportation confirme le rôle important que joue la construction dans le renforcement de l’économie du Canada et l’ouverture à des marchés partout dans le monde pour les entreprises canadiennes.

 

À propos de l’ACC

L’Association canadienne de la construction (ACC) est le porte-parole national de l’industrie canadienne de la construction et représente plus de 20 000 entreprises membres qui font partie d’une structure intégrée regroupant quelque 63 associations locales et provinciales de la construction. La construction emploie près de 1,4 million de personnes et génère annuellement environ 120 milliards de dollars en activités économiques.

Contact

Rodrigue Gilbert
Vice-président, Affaires publiques
613-808-7435
[email protected]

Retour aux communiqués