L’ACC encourage ses membres et le public à passer à l’action à l’égard du Palmarès 2018 des 10 sites les plus menacés

OTTAWA, le 28 mai 2018 – L’Association canadienne de la construction (ACC), à l’appui de son engagement continu à promouvoir des avantages communautaires, est le commanditaire de 2018 du Palmarès des 10 sites les plus menacés qui est dressé par la Fiducie nationale du Canada. L’ACC encourage ses membres et le grand public à consulter le palmarès qui a été dévoilé aujourd’hui afin d’aider à sauver des lieux qui leur tiennent à cœur. Visitez le site nationaltrustcanada.ca/fr/ce-que-nous-offrons/palmares-des-10-sites-les-plus-menaces pour voir le Palmarès de 2018. 

Les lieux construits par les membres de l’ACC changent la vie des gens 

« Le Palmarès des 10 sites les plus menacés est un outil important, dit Mme Natalie Bull, directrice générale de la Fiducie nationale du Canada. Il fait voir toute la diversité des lieux historiques du Canada et les défis auxquels ils sont confrontés. Nous espérons que la publication du Palmarès 2018 aidera les groupes communautaires s’efforçant de sauver ces 10 magnifiques lieux historiques. » 

 

« Nos entreprises membres contribuent largement à leurs communautés, affirme Mme Zey Emir, présidente du Conseil de l’ACC. Leurs constructions – que ce soit une école, une bibliothèque ou un centre sportif, parmi tant d’exemples – changent la vie des gens. Ils ont sans doute construit certains des immeubles du Palmarès de 2018 des 10 sites les plus menacés, ou vivent à proximité. Aider la Fiducie nationale du Canada à faire connaître ces lieux est un excellent moyen de célébrer le centenaire de l’ACC. Nous encourageons nos membres et le public à prendre connaissance du Palmarès de 2018 pour voir s’ils reconnaissent un site qui est près de chez eux ou qui leur est cher, et s’ils peuvent aider à sauver des lieux qui importent. » 

 

La diversité des lieux historiques  

Le Palmarès des 10 sites les plus menacés est établi en tenant compte des candidatures qui ont été proposées par les Canadiens. « La Fiducie nationale a fait un travail remarquable en dressant ce palmarès qui est très varié sur le plan géographique et qui met en lumière différents types de sites qui sont menacés », ajoute Mme Emir. Les lieux qui figurent au Palmarès 2018 des 10 sites les plus menacés sont les suivants :  

  1. École secondaire Victoria (Victoria, Colombie-Britannique)  
  1. Atelier de forgeron A. Minchau (Edmonton, Alberta)  
  1. Natatorium de Moose Jaw (Moose Jaw, Saskatchewan)  
  1. Pensionnat de Muscowequan (Lestock, Saskatchewan)  
  1. Ancienne bibliothèque Carnegie et Archives de la Ville de Winnipeg (Winnipeg, Manitoba) 
  1. Usine de pâtes et papiers St. Mary’s (Sault Ste. Marie, Ontario)  
  1. La White House (Stratford, Ontario)  
  1. Hôpital Royal Victoria (Montréal, Québec)  
  1. Ponts couverts (Nouveau-Brunswick)  
  1. 1029, chemin Tower (Halifax, Nouvelle-Écosse) 

 

Vous trouverez sur le site Web de la Fiducie nationale de plus amples renseignements au sujet de chacun de ces sites et des détails sur la façon d’aider et de s’impliquer. 

 

À propos de l’ACC 

L’Association canadienne de la construction (ACC) est le porte-parole national de l’industrie canadienne de la construction et représente plus de 20 000 entreprises membres qui font partie d’une structure intégrée regroupant quelque 63 associations locales et provinciales de la construction. La construction emploie près de 1,4 million de personnes et génère annuellement environ 120 milliards de dollars en activités économiques. cca-acc.com/fr  

 

Contact 

Kirsi O’Connor
Directrice des communications
613-236-9455, poste 417
[email protected] 

Retour aux communiqués