Le budget de 2019 est avare de mesures pour rétablir la confiance des investisseurs, mais favorise le développement de la main-d’œuvre

OTTAWA, le 19 mars 2019 – L’Association canadienne de la construction (ACC) est déçue que le gouvernement fédéral n’ait pas pris des mesures plus concrètes pour rétablir la confiance des investisseurs dans le Canada.

« L’ACC avait souhaité voir dans le budget un correctif financier pour régler la question des tarifs douaniers actuels sur l’acier et l’aluminium, un certain allégement pour notre secteur de la construction de grands travaux qui fait face à de nouveaux défis en matière de tarification du carbone, et un engagement ferme à améliorer le versement des fonds d’infrastructure », a déclaré Mme Mary Van Buren, présidente de l’ACC.

Toutefois, l’ACC tient à saluer le gouvernement pour son leadership et son engagement continus à l’égard de la loi sur le paiement rapide. L’industrie se réjouit à la perspective de travailler avec le gouvernement dans le cadre de notre partenariat continu et de la mise en œuvre réussie de cette initiative.

Des mesures visant à combler la pénurie de main-d’œuvre sont une autre priorité clé de l’industrie de la construction. L’ACC apprécie que le gouvernement fédéral reconnaisse l’importance d’une main-d’œuvre qualifiée, diversifiée et compétente sur le plan technologique au Canada et appuie fortement l’engagement de 46 millions de dollars sur quatre ans à titre de financement pour Compétences Canada, afin de mettre sur pied une campagne de promotion visant à attirer les jeunes Canadiens dans les métiers spécialisés et un financement accru pour les programmes d’études coopératifs. « En créant des possibilités d’emploi pour les étudiants en construction pendant leurs études, nous espérons inspirer la prochaine génération qui bâtira nos collectivités durables de demain », a ajouté Mme Van Buren. L’ACC a également hâte de participer à la Stratégie de formation d’apprenti qui a été annoncée afin de s’assurer que les programmes existants tiennent compte adéquatement des obstacles à l’entrée sur le marché du travail et d’autres initiatives connexes.

« L’ACC continue de saluer les efforts du gouvernement dans le cadre du plan Investir dans le Canada, en particulier le complément de 2,2 milliards de dollars pour appuyer les priorités municipales et locales, de dire Mme Van Buren Mary. Nous croyons que les mesures proposées aideront effectivement à « bâtir un meilleur Canada » et nous attendons avec impatience de collaborer avec le gouvernement pour assurer que ces mesures soient mises en œuvre rapidement. »

La construction est l’une des pierres angulaires de l’économie canadienne, employant 1,5 million de Canadiens et représentant 7 % du produit intérieur brut (PIB). L’industrie de la construction joue un rôle essentiel dans l’édification de collectivités canadiennes fortes et résilientes, reliant nos citoyens et nos entreprises.

 

À propos de l’ACC

L’Association canadienne de la construction (ACC) est le porte-parole national de l’industrie canadienne de la construction et représente plus de 20 000 entreprises membres qui font partie d’une structure intégrée regroupant quelque 63 associations locales et provinciales de la construction. La construction emploie près de 1,5 million de personnes et génère annuellement environ 140 milliards de dollars en activités économiques. cca-acc.com/fr

Contact

Rodrigue Gilbert
Vice-président, Affaires publiques
613-808-7435
[email protected]

Retour aux communiqués