Un allègement ciblé pour les produits de l’acier et de l’aluminium : une stabilité est encore nécessaire

OTTAWA, le 20 décembre 2018 – L’industrie canadienne de la construction est encouragée par la décision du gouvernement du Canada d’accorder un allègement sur les importations de produits de l’acier et de l’aluminium spécifiques.

« Notre industrie a été durement frappée au cours des derniers mois, et cet allègement s’avère une bonne nouvelle indispensable, alors que nous travaillons fort pour bâtir les infrastructures dont les Canadiens ont besoin », a déclaré Mme Mary Van Buren, présidente de l’ACC.

« Bien que ces mesures soient accueillies favorablement, il reste que cet allègement est temporaire, et l’incertitude qui règne continuera d’avoir des répercussions sur la compétitivité et la confiance des entreprises au Canada. L’industrie et les investisseurs doivent pouvoir compter sur la stabilité que procurerait une solution permanente au différend commercial qui persiste, afin de leur permettre de mieux planifier pour l’avenir » a ajouté Mme Van Buren.

L’ACC préconise, depuis longue date, la réciprocité ainsi que l’établissement et le maintien d’un système de commerce international axé sur la libre circulation des biens et des services. L’ACC appuie les accords de libre-échange internationaux, y compris les dispositions régissant l’approvisionnement gouvernemental.

 

À propos de l’ACC

L’Association canadienne de la construction (ACC) est le porte-parole national de l’industrie canadienne de la construction et représente plus de 20 000 entreprises membres qui font partie d’une structure intégrée regroupant quelque 63 associations locales et provinciales de la construction. La construction emploie près de 1,4 million de personnes et génère annuellement environ 120 milliards de dollars en activités économiques.

Personne-ressource

Rodrigue Gilbert, Vice-président, Affaires publiques
613-808-7435
[email protected]

Retour aux communiqués