Réaction de l’Association canadienne de la construction au budget fédéral de 2017

Le budget de 2017 réaffirme l’engagement précédent pris par le gouvernement fédéral à l’égard du renouvellement de l’infrastructure.

OTTAWA (Ontario), le mercredi 23 mars 2017 – L’Association canadienne de la construction (ACC) voit le budget de 2017 déposé aujourd’hui par le gouvernement fédéral comme une réaffirmation de ses engagements précédents à l’égard du renouvellement de l’infrastructure du Canada.

« Bien que nous nous attendions à de plus amples détails concernant la Banque de l’infrastructure du Canada et la Phase II du programme d’infrastructure fédéral, l’ACC est heureuse de constater que le gouvernement fédéral continue d’accorder une haute priorité au renouvellement de l’infrastructure essentielle du Canada, a déclaré M. Michael Atkinson, président de l’Association canadienne de la construction. Nous attendons avec impatience de recevoir des détails supplémentaires au cours des prochains mois et de collaborer avec le gouvernement pour assurer une transition sans heurt de la Phase I à la prochaine phase du plan d’infrastructure fédéral. »

Le budget de cette année fait également état de modifications positives proposées en vue d’améliorer le Programme des travailleurs étrangers temporaires, ainsi que de modifications aux codes bâtiment du Canada dans le but d’améliorer l’efficacité énergétique et de réduire les émissions de bâtiments, grâce à la promotion de rénovations et de construction à consommation d’énergie nette zéro.

« En tant qu’association nationale représentant l’industrie canadienne de la construction, nous continuerons à appuyer tous les efforts pour veiller à ce que les investissements dans les infrastructures soient mis en œuvre rapidement et de manière efficace, a ajouté M. Atkinson. Même s’il est avare de détails, ce budget représente un autre pas dans la bonne direction en ce qui a trait à l’effort national visant à améliorer notre compétitivité grâce à la modernisation des infrastructures du pays. La priorité accordée aux infrastructures commerciales avec la création du Fonds national des corridors commerciaux est accueillie favorablement, et nous voyons cette initiative comme une étape positive dans la modernisation de nos infrastructures commerciales, lesquelles sont d’une importance capitale pour améliorer la capacité des entreprises canadiennes à être concurrentielles à l’échelle internationale. »

À propos de l’ACC

L’Association canadienne de la construction (ACC) est le porte-parole national de l’industrie de la construction au Canada et représente plus de 20 000 entreprises membres qui font partie d’une structure intégrée regroupant quelque 70 associations locales et provinciales de la construction.

Personne-ressource

Kirsi O’Connor
Directrice des communications
613-236-9455, poste : 417
[email protected]

Retour aux communiqués